Non classé

3 bonnes raisons de passer aux shampoings sans sulfate

Ça fait quelques années que je suis passée aux colorations végétales. Et un des conseils qu’on nous donne pour l’entretien de la couleur c’est d’utiliser des shampoings sans sulfate. C’est d’ailleurs un conseil que l’on m’avait donné encore quelques années auparavant lorsque j’avais fait un lissage brésilien.
Toujours est-il que, de ce fait, je suis une habituée des shampoings sans sulfate. Il y a eu quelques entorses à la règles mais assez rarement finalement.

shampoing sans sulfate

Les sulfates, c’est quoi ?

Je ne vais pas trop m’étendre sur le sujet, d’autres le font bien mieux que moi. Pour faire court, les sulfates, dans un shampoing, un gel douche ou encore un gel moussant visage, ont une fonction lavante. Ils moussent et servent à disperser les corps gras dans l’eau.
Le problème est qu’ils peuvent se révéler irritant pour les peaux les plus fragiles (notamment celles des enfants) et même toxiques pour certains. Et pour tout le monde, ils ont tendance à dessécher la peau.
Ils sont, en outre, difficilement biodégradables. Et ça, ça pose un vrai problème environnemental.

Comment repérer les shampoings sans sulfate ?

De plus en plus, la mention « sans sulfate » est mise en avant.
Il y a plus de chance d’en trouver en magasin bio qu’en GMS.
Néanmoins de plus en plus de marques s’y mettre. le plus simple est de regarder la composition. Le mot « sulfate » est facilement repérable. Les plus courant sont sont le Sodium Lauryl Sulfate (SLS) et le Sodium Laureth Sulfate (SLES). On trouve également le Sodium Myreth Sulfate (SMS) ou l’Ammonium Lauryl Sulfate (ALS). En cosmétiques bio, les marques ont plutôt tendance à utiliser le Sodium Coco Sulfate obtenu à partir de noix de coco, moins irritant. C’est mieux mais idéalement mais idéalement, mieux vaut choisir un shampoing composé d’un tensio actif plus doux.

Par quoi remplacer les sulfates ?

liste ingrédients sans sulfate

Souvent les sulfates sont remplacés par des tensioactifs plus légers. On utilise notamment des tensioactifs :
– à base de sucre, qui comportent le mot « glucoside » (Coco Glucoside, Decyl Glucoside…)
– à base d’acides aminés : glutamate (Sodium Cocoyl Glutamate, Sodium Lauroyl Glutamate…), sarcosine (Sodium lauroyl sarcosinate), Iséthionique (Sodium cocoyl isethionate).

L’intérêt des shampoings sans sulfate :

  1. après une coloration végétale : après une coloration végétale il est recommandé de ne pas utiliser de shampoing sulfaté afin de ne pas altérer la couleur. A priori, ça ne ferait pas bon ménage avec les pigments végétaux.

2. après un lissage brésilien : comme pour la coloration végétale le lissage brésilien ne supporte pas bien les sulfates. Alors, pour le faire durer il est conseillé de choisir son shampoing sans.

3. pour tout le monde : les sulfates ont tendance à être irritant et asséchant. Ce qui n’est pas recommandé pour les cuirs chevelus sensibles comme ceux des enfants.

L’inconvénient des shampoings sans sulfate

C’est un fait, même s’il y a eu d’énormes progrès, les shampoings sans sulfates moussent moins, et ont un pouvoir lavant un peu moindre. On dit que la mousse est une illusion, que quand ça mousse c’est que les cheveux sont propres. C’est en partie vrai. C’est sûr, on l’a tous constaté, un shampoing mousse mieux à la deuxième application. Mais qui dit mousse abondante dit souvent tensio-actif agressif, comme le fameux et controversé Sodium Lauryl Sulfate (SLS).
La solution : faire systématiquement deux shampoings.

Ma sélection de shampoings sans sulfate

En premier lieu, il ya les shampoings biocoiff’ que l’on trouve en salon et sur le site de la marque. J’en avais parlé il ya quelques temps sur ce blog et j’en suis toujours aussi satisfaite.

Pour toute la famille, il y a les shampoings de la marque Cosmo naturel. Comme pour Biocoiff, les produits sont 100% d’origine naturelle. Ils ont la mention Nature & Progrès, qui récompense les marques avec une démarche bio globale et plus exigeante que la certification Ecocert par exemple. Et pour ne rien gâcher, le prix est vraiment plus que raisonnable. Autour de 10€ pour le flacon d’1 litre.

Bon… et bien sûr, il y a les shampoings John masters organic dont je vous ai parlé récemment.

Au final, il y a beaucoup de bonnes raisons de passer aux shampoings sans sulfate.
Et vous, vous êtes sensibles à ça ?

+ d’infos

Pour en savoir plus sur les shampoings sans sulfate, je vous conseille vivement le site Ohbeauté, très bien documenté sur le sujet.

Un commentaire

  • spookey
    30 juillet 2019 - 16 h 21 min | Lien

    Je ne fais pas particulièrement attention, mais si je peux, j’en prends sans sulfates et aussi sans silicone. Après, c’est vrai qu’un shampooing qui mousse peu, c’est assez déroutant, car on a tellement été conditionné, que c’est difficile de changer ses habitudes, mais si les cheveux sont aussi propres voire en meilleure santé, ça ne me gêne pas. 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Motorisé par: Wordpress