Beauté Test Soins Visage

La Crème de la Mer : mythe et réalités

J’attendais beaucoup de la Crème de la mer. Il une sorte d’aura autour des marques de « super luxe ». Elles nous promettent monts et merveilles si bien qu’on a envie de croire qu’elles sont fabuleuses.

A première vue, la Crème de la Mer répond à ces codes du luxe. Les visuels des produits sont soignés, les pots sont en céramique, il y a une jolie histoire derrière.

L’histoire, donc, commence dans les années 50. C’est celle de Max Huber, physicien en aérospatiale, gravement brûlé lors d’une expérience de laboratoire et qui n’aura de cesse de trouver le remède miracle pour soigner sa brûlure et ses cicatrices. C’est en observant des pêcheurs panser leur plaies avec des algues qu’il a l’idée de les utiliser à son tour. Parait-il qu’en 12 années, il aurait fait plus de 6000 expériences sur ces algues : fermentation, vibrations, ondes électromagnétiques… C’est ainsi que naît le fameux Miracle Broth, cet élixir nutritif intense aux 3/4 mois de fermentation. C’est ainsi qu’en 1965 naît la Crème de la Mer.

En vrai, le soin tel qu’on le connait n’existera vraiment qu’après la mort de Max Huber lorsque le groupe Estée Lauder rachète la marque La Mer en 1996

crème de la mer vintage
Pot « Crème de la mer », Années 60 © elle.com

Première déception, le graphisme du packaging fait quand même très vieillot. Mais pas vieillot vintage sympa, plutôt vieillot années 80. Ce vert et ce rose, je ne suis pas trop fan mais chacun ses goûts après tout..

crème régénération intense la mer

Deuxième déception et non des moindres, la sensorialité. Mon premier contact avec la crème s’est fait à l’odeur. Immédiatement j’ai pensé à celle de la crème Nivea. J’ai ensuite plongé mes doigts dans le pot. Cette texture, ce blanc éclatant, tout rappelle encore une fois la crème Nivéa. Je n’ai rien contre la Nivea, c’est purement un soin cocon. C’est fou quand même, on nous vend un produit exceptionnel et dès l’ouverture du pot j’ai l’impression d’avoir un produit de GMS entre les mains. D’ailleurs, je ne suis pas la seule à faire la comparaison. En recherchant des infos sur la Crème de la Mer, je suis tombée par hasard sur cet article https://www.dailymail.co.uk/femail/article-2418153/Claire-used-1-Nivea-cream-half-face–105-Cr-la-Mer-The-results-VERY-revealing.html (bon, c’est le Daily mail, donc un peu un torchon sensationnaliste d’Angleterre mais c’est amusant). De fil en aiguille, je suis tombée sur tout un tas d’articles dans le genre.
Le pire, c’est que cette impression continue quand on regarde la composition.

Seaweed (Algae) Extract • Mineral Oil (Paraffinum Liquidum) • Petrolatum • Glycerin • Isohexadecane • Citrus Aurantifolia (Lime) Extract • Microcrystalline Wax • Lanolin Alcohol • Sesamum Indicum (Sesame) Seed Oil• Eucalyptus Globulus (Eucalyptus) Leaf Oil • Magnesium Sulfate • Sesamum Indicum (Sesame) Seed • Medicago Sativa (Alfalfa) Seed Powder • Helianthus Annuus (Sunflower) Seedcake • Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Seed Meal • Sodium Gluconate • Potassium Gluconate • Copper Gluconate • Calcium Gluconate • Magnesium Gluconate • Zinc Gluconate • Paraffin • Tocopheryl Succinate • Niacin • Beta-Carotene • Decyl Oleate • Aluminum Distearate • Octyldodecanol • Citric Acid • Cyanocobalamin • Magnesium Stearate • Panthenol • Limonene • Geraniol • Linalool • Hydroxycitronellal • Citronellol • Benzyl Salicylate • Citral • Methylchloroisothiazolinone • Methylisothiazolinone • Alcohol Denat • Fragrance

la crème de la mer avis

On lit très vite « parafinum liquidum » et un peu plus loin « parafinum » et « Microcrystalline wax », donc des huiles minérales et hydrocarbures de synthèse.
Toutefois, le fameux extrait d’algue est en première position, ce qui est plutôt encourageant. Cela dit, c’est assez amusant parce que quand on tape « seaweed extract » dans un moteur de recherche, on découvre que c’est vendu en bidon comme engrais. Après, évidemment, toutes algues ne se valent pas non plus. Et j’imagine que celle choisie par La Mer l’a été minutieusement. j’ai lu qu’elles proviennent d’une zone protégées du nord-ouest du Pacifique au large de l’île de Vancouver et sont récoltées deux fois par an à la main.

Ensuite, il y a des ingrédients plutôt sympas : huiles de sésame, de tournesol , poudre d’alfalfa, du magnesium, vitamine B12, vitamine E.
Donc, la formule est moins basique que la Nivéa. Néanmoins, rien de révolutionnaire et pas tellement d’ingrédients hors de prix. Apparemment ce qui fait la différence, ce serait la fermentation de la formule.

A qui s’adresse cette crème ? Une clientèle aisée, c’est évident, qui se moque du rapport « qualité prix »
Bon, il faut dire que la crème vent des US et que la folie est partie de là. Des stars comme Jennifer Aniston ou Jennifer Lopez l’adore. Parait-il qu’il fut un temps ou il fallait être sur liste d’attente pour pouvoir acheter le Graal et à son lancement en France, il y avait des files d’attente énormes au Bon Marché. Forcément, ça entretient le mythe.
En tout cas, il y a quand même une histoire de snobisme là-dedans.

crème de la mer texture

La Crème de la Mer : Quid de l’efficacité ?

J’écris cet article alors que je viens de finir un pot de 30 ml. ça fait deux mois que je l’utilise tous les soirs. Une petite quantité suffit. Alors oui, la peau semble bien hydratée mais comme avec n’importe quelle crème qui utilise de la glycérine (humectant) et de la paraffine liquide (retient l’eau).
La peau absorbe bien la crème. Il n’y a pas de sensation de gras. Elle est plus veloutée et rebondie. A court terme, elle fait très bien le job.
A plus long terme, je n’ai pas constaté d’amélioration sur la qualité de ma peau. Et pourtant, je l’ai bien utilisée comme il est conseillé : faire chauffer le produit dans la main pour libérer les actifs.

Au final, même si je n’ai rien à redire sur l’efficacité de la crème – c’est une crème hydratante tout à fait convenable –  c’est tout le reste qui me dérange : le prix indécent, la composition très « bof », l’odeur peu subtile… Vraiment, on trouve des crèmes largement aussi efficaces pour un prix moindre et une composition plus propre.

Vous avez déjà testé ? Vous en pensez quoi ?

+ d’infos

Crème régénération intense / Crème de la Mer : 159€ (30 ml) – 285 € (60 ml)

Dispo sur le site Crème de la Mer et sephora.fr

Et si vous voulez en savoir plus sur la marque, je vous conseille vivement de lire cet article https://www.elle.com/beauty/makeup-skin-care/a37936/la-mer-the-dream-cream/

4 Commentaires

  • Nadine M
    16 mai 2019 - 14 h 18 min | Lien

    Bonjour,

    Je ne l’ai pas testé!!
    Mais vu le prix indécent et tes commentaires! Je vais peut être m’abstenir !

  • spookey
    16 mai 2019 - 14 h 46 min | Lien

    Comme je te l’avais dit, j’avais testé un échantillon et franchement, je n’avais rien trouvé de mirobolant. Même si j’avais les moyens de me l’acheter, je ne le ferais pas.

  • 24 mai 2019 - 14 h 54 min | Lien

    @Nadine M : Tu peux 😉 Même si certaines personnes jureront qu’elle est fabuleuse.

  • 24 mai 2019 - 14 h 55 min | Lien

    @spookey : Ce qui m’étonne quand même c’est le nombre de commentaires élogieux qu’on lit à son sujet !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Motorisé par: Wordpress