Beauté Test Corps Maman & Bébé

Mes huiles anti-vergetures naturelles pendant la grossesse (mais pas que !)

Cela fait maintenant quelques temps que l’on entend parler des perturbateurs endocriniens. C’est un sujet sur lequel je me pose beaucoup de questions. D’autant plus qu’il semblerait que ces substances  – même en faible dose –  touchent particulièrement les femmes enceintes et les nourrissons.

Alors j’essaie d’avoir une routine la plus naturelle possible, en particulier pour les soins d’hygiène mais aussi, plus globalement, pour mes soins corps et visage dont les indispensables huiles anti-vergetures.

huiles végétales anti-vergetures

Huile Rituel vergetures soir Daylily

En terme de sensorialité celle-ci est ma préférée.
Déjà par sa jolie présentation en flacon en verre. Pour ce genre de produit, on trouve assez rarement de flacon aussi élégant.
Ensuite pour l’odeur, gourmande et totalement addictive. Si je devais la comparer, je dirais que ça sent le petit beurre. J’adore ! Mais c’est quand même assez fort alors je me dis que pour certaines femmes enceintes particulièrement sensibles aux odeurs ou sujettes à nausées, ce n’est peut-être pas ce qu’il y a de plus adapté.

daylily rituel vergetures soir
En terme d’hydratation, c’est correct mais je m’attends en général à quelque chose de plus nourrissant surtout lorsqu’il est indiqué « Rituel du soir ». Du coup, je l’utilise le matin. Sa texture légère est rapidement absorbée par la peau et ne nécessite pas de longs massages ce qui est bien pratique quand est pressée.

daylily huile anti-vergetures

Le seul point qui me dérange un peu dans cette huile c’est sa composition. Devant toutes les supers huiles qui composent ce soin (macadamia, avocat, amande douce, rosier muscat, olive), on a le myristate d’isopropyl  qui, à mon sens, n’est pas purement naturelle. Alors, je comprends bien l’intérêt de cet ingrédient qui permet de créer une huile fine et rapidement absorbable par la peau. Mais, à choisir, j’aurais préféré une huile plus épaisse mais avec une vraie huile en premier ingrédient. Mais bon, je dis ça aussi parce que je préfère les huiles bien riches aux huiles sèches. Simple préférence personnelle !

Composition:
Isopropyl Myristate, Caprylic/Capric Triglyceride, Octyldodecanol, Persea Gratissima (Avocado) Oil, Hydrogenated Ethylhexyl Olivate, Macadamia Ternifolia Seed Oil, Olea Europaea (Olive) Fruit Oil, Rosa Rubiginosa Seed Oil, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil, Chlorella Vulgaris Extract, Glycine Soja (Soybean) Oil, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Bixa Orellana Seed Oil, Hydrogenated Olive Oil Unsaponifiables, Glyceryl Caprylate, Tocopherol, Glycerin, Aqua (Water), Beta-Sitosterol, Parfum (Fragrance), Squalene

Mustela – Huile Soin Prévention Vergetures

Je dois dire qu’après avoir commandé, j’ai été prise d’un doute concernant la composition du produit. Parce que même si l’odeur des produits est top, que ma fille les tolère bien, la marque n’est pas réputée pour ses formules naturelles. Je m’attendais donc à avoir la vaseline liquide comme premier ingrédient. Et bien non. La composition est à 99% naturelle. Je vous laisse juger par vous-même :

HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER) SEED OIL, PERSEA GRATISSIMA (AVOCADO) OIL, PARFUM (FRAGRANCE), TOCOPHEROL, PUNICA GRANATUM SEED OIL, ROSA CANINA FRUIT OIL, ADANSONIA DIGITATA SEED OIL, LUPINUS ALBUS SEED EXTRACT

mustela huile prévention vergeture

Pas mal, non ?
Et l’odeur est top (comme tous produits Mustela en fait). Elle n’a rien à voir avec les produits bébé de la marque.
Comme on peut le voir dans la composition, c’est un mélange d’huiles qui ne sont pas très fines. Du coup, on a un peu besoin de masser pour la faire pénétrer. Mais ça ne me dérange pas, au contraire. C’est même un moment que j’apprécie généralement.  C’est une occasion supplémentaire de « communiquer » un peu avec son bébé.
Du fait de cette densité, je ne trouve pas la présentation en flacon pompe des plus pratiques. Il faut au moins 10 pressions par zone. Et avec les mains glissantes d’huile ce n’est pas ce qu’il y a de plus évident. Je lui pardonne néanmoins volontiers.

Huile de coco Vita Coco

Peut-être connaissez-vous déjà les délicieuses eaux de coco Vita Coco ? Et bien, la marque a lancé, cette année, son huile de coco bio extra vierge. Après tout, c’est dans la continuité.

vita coco coconut oil
Non mais qu’est-ce que j’aime l’huile de coco. J’avais déjà parlé de ses bienfaits dans un article consacré (ICI). Je ne vais donc pas trop revenir dessus si ce n’est pour en dire que Jessica Alba ne jure que par elle pour prévenir des vergetures pendant la grossesse.
L’huile de coco est présentée dans un pot. Sous nos latitudes, ça ne devrait être présenté que comme ça. J’en avais ramené d’Inde en flacon alors je ne vous raconte pas la galère pour l’utiliser (l’huile de coco se fige sous 25°©)

vita coco huile de noix de coco
Son graphisme ne détonne pas à côté des eaux de coco. Logo et code couleur sont identiques.
L’odeur est absolument merveilleuse. On a vraiment l’impression de plonger son nez dans une belle noix de coco fraîche. De quoi être transporté à l’autre bout du monde. C’est bien la seule huile végétale naturelle dont l’odeur fait concurrence aux huiles parfumées.
Et comme on peut l’utiliser aussi bien pour la peau que les cheveux, c’est le produit nomade par excellence. En tout cas, moi, c’est celui que j’emmène en vacances.

Huile d’amande douce bio Naturactive

On ne présente plus l’huile d’amande douce. C’est un must pendant la grossesse et même en dehors. Je vous invite à relire l’article de Mélanie si le sujet vous intéresse.
Celle-ci est bio ce qui est incontestablement un plus. Je l’utilise aussi pour le massage du périnée.
Je regrette néanmoins que son format soit si petit, ça part trop vite.

naturactive almond oil

Avec tout ça, je n’ai pas constaté l’apparition de nouvelles vergetures. Mais je n’ai pas les yeux rivés dessus non plus. J’ai très vite arrêté ^^
Elles sont toutes les quatre différentes mais font bien leur boulot alors après c’est simplement une question de préférences. Moi, c’est vrai pour le rapport qualité prix et la sensorialité, c’est l’huile de coco que je préfère (pas forcément Vita Coco d’ailleurs, vous pouvez l’acheter au rayon huiles alimentaires de votre magasin bio).

+ d’infos

Huile sensorielle – Rituel vergeture intensif soir Daylily (100 ml) : 23,90€
daylilyparis.com/

Huile soin prévention vergetures Mustela (105 ml) : 11,87€
www.doctipharma.fr

Huile de coco Vita coco (50 ml) : 4,95€
www.sephora.fr

Huile d’amande douce bio Naturactive (50 ml) : entre 7€ et 10€
https://www.naturactive.fr/

Créatrice et administratrice du blog.
Elle aime : les histoires de marque, les jolis packaging, et le bio qui ne ressemble pas a du bio

   

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails

6 Commentaires

  • spookey
    1 juillet 2017 - 14 h 49 min | Lien

    Je n’utilisais que de l’amande douce pour mes grossesses, mais bon, ça n’a pas suffi, j’ai quand même eu des vergetures. Après, avec trois grossesses, c’est difficile de ne pas avoir de marques… ^^

  • julie10
    1 juillet 2017 - 17 h 30 min | Lien

    coucou, l’huile d’amande douce et l’huile de coco pour moi sont les meilleurs car elles sont les plus brutes et naturelles elles sont bonnes pour tout

  • ylamou
    2 juillet 2017 - 20 h 43 min | Lien

    Salut,

    Ah oui, mieux vaut éviter les vergetures car c’est difficile à faire partir.
    J’ai eu la chance de ne pas en avoir je me badigeonnais matin et soir de l’huile d’amande douce que j’achetai chez Aroma Zone en gros flacon ;-) Sinon, une copine a acheté l’huile de prunelle de Dr Hauschka et elle m’a dit que ça avait bien fonctionné c’est sa pharmacienne qui l’avait conseillé.

  • 11 juillet 2017 - 14 h 34 min | Lien

    @spookey : Moi je les ai toutes eu à l’adolescence (fesses, cuisses, hanches). Du coup, je croise les doigts – et me badigeonne de crème – pour que mon ventre reste au moins préservé.

  • 11 juillet 2017 - 14 h 35 min | Lien

    @julie10 : En plus de leur efficacité c’est clair que c’est un avantage qu’elles soient multifonctions.

  • 11 juillet 2017 - 14 h 37 min | Lien

    @ylamou : Je ne connaissais pas l’huile de prunelle mais je viens d’aller voir. Je suis très tentée d’essayer :)

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Why ask?

     

    Motorisé par: Wordpress