Beauté Test Make-Up

Les nouveautés maquillage du printemps avec Bourjois

bourjois make-up printemps 2017

Un peu d’histoire…

Saviez-vous que c’est en 1863 qu’est née la désormais célèbre marque française Bourjois ? Une marque qui ne date donc pas d’hier !

C’est sur les grands boulevards parisiens que Bourjois voit le jour, alors que la France est en plein essor économique. Son créateur, le comédien Joseph-Albert Ponsin confectionne des fards et des parfums dans son appartement pour les plus grandes actrices de l’époque.

Si c’est ainsi que se font les prémices de Bourjois, il faut attendre 1868 pour que Ponsin lègue à Monsieur Alexandre-Napoléon Bourjois (faut le porter ce prénom…) l’intégralité de son activité et que l’entreprise devienne ce qu’elle est aujourd’hui, avec sa dimension internationale.

Les premières créations sont donc des fards plutôt gras aux teintes colorées, imaginées pour le théâtre et les ballets. Rapidement, la gamme de maquillage s’étend car la finesse des fards connait un large succès dépassant largement le cadre du monde du spectacle.

Primée dans les expositions universelles le catalogue Bourjois dépasse bientôt les 700 références : parfums, vernis, tablettes indiennes (ancêtres du mascara), rouges-à-lèvres, sachets parfumés à glisser dans ses pantoufles, jusqu’à la pommade hongroise (pour fixer la barbe et la moustache de ses messieurs), il y en a pour tous les goûts !

97a336a5e929b33a5fe690cc3c17b76d

Seul hic devant ce joli tableau, Bourjois à cette époque est une marque plutôt chère, principalement dédiée justement à une clientèle bourgeoise.

Il faut attendre les années 1930 pour que Bourjois devienne accessible à la classe moyenne, notamment avec le parfum Soir de Paris et des coffrets soirée adaptés à tous les budgets.

Aujourd’hui, la marque continue d’inventer et de créer pour rendre le chic parisien et ses looks audacieux à la portée de toutes, sans se ruiner.

Les nouveautés du printemps

J’aime beaucoup l’histoire de la marque, ses anciennes publicités, son packaging.

7e7ad7feed709444f81c8f8f6e1ffaa1

Cela me fait plonger directement plusieurs années en arrière, et même si je ne suis absolument pas contre la modernité et le progrès (comme on l’entend beaucoup en ce moment « c’était mieux avant !  » … Ben oui mais bien sûr voyons !

Avant tu sais cette superbe époque où on faisait des saignées pour se soigner, où on autorisait la peine de mort et la torture, où la femme était l’égale du chien puis où Charles Ingalls coupait du bois dans la forêt ! Trop génial !! Bref, sans en arriver là donc, j’aime beaucoup le côté vintage.

Pour le printemps, comme je m’y attendais et je n’ai pas été déçue, Bourjois a vu grand en couleurs.

La nouveauté rouge-à- lèvres que j’adore c’est le rouge velvet.

Le Rouge Velvet de Bourjois

Sa texture est vraiment impressionnante. Très légère avec une sensation de lèvres nues, elle apporte pourtant un rouge-à-lèvre des plus matte qui tient et ne file pas.

Les lèvres sont effectivement douces et lisses comme du velours, d’où son nom qu’il porte comme un gant.

Rouge Velvet de Bourjois

Apparemment, il tiendrait 24h, c’est vrai que pour l’instant je ne l’ai appliqué qu’en soirée mais j’avais déjà remarqué sa tenue irréprochable.

Un vrai plus quand on sait qu’on va boire et manger et qu’on a pas envie de s’en remettre deux ou trois fois, ni même de l’avoir dans son sac, car on sait toutes que nos sacs sont déjà bien trop remplis de mille choses inutiles.

J’ai bien aimé aussi son flacon transparent qui pour le coup est plutôt moderne, avec son applicateur qui permet un dosage sur-mesure.

L’avantage des rouges-à-lèvres qui ne sont pas conçus en bâtons, c’est qu’on ne risque pas de les casser, car ça c’est franchement agaçant.

J’ai testé le numéro 20 « Poppy days« , un rouge orangé, parfait pour le printemps. Il existe bien sûr plusieurs teintes ! J’avais trouvé super le « Frambourjoise » ou le « So Hap’Pink » qui sont des roses gourmands. Bon c’est toujours un casse-tête de choisir !

Au niveau des noms, ils se sont lâchés et ça fait plaisir un peu de fantaisie ! Avec le « it’s redding men » un joli rouge, le « happy nude year » un nude évidemment ou le « Personne ne rouge ».

Pour les yeux, j’ai testé le nouveau mascara, Volume reveal et le eye primer 24h.

Volume Reveal

Volume Reveal de Bourjois

Je trouve un peu dommage pour cette marque parisienne et a l’histoire bien française prenne des noms anglais.

C’est sûr que pour l’international c’est plus pratique, mais le vintage français se vend bien et je suis sûre qu’avec son identité de chic à la parisienne, cela aurait pu fonctionner.

Le mascara en lui même est bien, rien de vraiment extraordinaire. Il dispose par contre d’un miroir grossissant qui permet de se maquiller en se regardant directement dans le tube de son mascara. Plutôt original comme concept !

La brosse est plutôt large et elle permet de bien brosser l’ensemble des cils. Le regard est agrandi.

L’Eye primer 24h long lasting

bourjois Eye primer 24h long lasting

Cette base pour les yeux est à appliquer après son anticernes, et avant de mettre un fard à paupières.

Elle évite d’avoir les paupières grasses et le fard qui file dans le creux de votre œil, créant un pli pas franchement élégant.

Je l’ai testé avant de me faire un smoky noir, je peux vous dire qu’elle remplie très très bien son rôle ! Le fard tient, la paupière est nette.

Le seul petit problème c’est que, puisqu’elle aide à fixer elle est un peu collante. Pas toujours agréable donc à l’application.

De même, cela devient compliqué de se maquiller les yeux par la suite car je n’arrivais plus à estomper mon fard tellement la base était fixante !

Eye primer 24h long lasting de bourjois

Au moins je peux vous dire que vous pourrez passer une soirée ou une journée sans même imaginer que votre fard à paupière se fasse la malle ou essaie de filer en douce. Ce sera mission impossible pour lui.

Pour retrouver ces nouveautés, rendez-vous dans les boutiques Bourjois de Paris (forum des halles, Parly 2, passage du Havre) ou sur leur site internet !

+ d’infos

Le rouge velvet : 14.50€

Le mascara volume reveal : 15.95€

L’eye primer : 14.95€

http://www.bourjois.fr/

Passionnée de coiffures bohèmes, de make-up et de préparations home-made

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails

2 Commentaires

  • spookey
    6 avril 2017 - 14 h 30 min | Lien

    Le Rouge Edition Velvet a l’air très chouette, ça fait très longtemps que je n’ai pas acheté la marque, ce serait l’occasion ! :-)

  • julie10
    6 avril 2017 - 17 h 54 min | Lien

    coucou, bourgeois est une marque que j’aime bien , c’est abordable et de bonne qualite

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Why ask?

     

    Motorisé par: Wordpress