Parfum

Hyperbole, le nouveau parfum Courrèges

1969, une année si tendancieuse, c’est durant cet été-là que la maison Courrèges commercialisa son tout premier parfum, Empreinte.

Précisons qu’André et Coqueline Courrèges n’ont pas spécialement choisi cette année décadente pour leur premier parfum, il s’est trouvé que 1969 était le terme des 7 années de travail à l’élaboration de leur premier jus. Et oui à l’époque faire un parfum, l’élaborer ses fragrances, designer le flacon qui allait accueillir le précieux liquide et le commercialiser ne se faisait pas en un clin d’œil.

Aujourd’hui le processus est tellement plus rapide, quelques mois peut-être.

courreges-empreinte

Photo site courrèges

 

Quand on prend 7 ans pour sortir un parfum, on le temps d’y penser, de le fantasmer même. Empreinte devait être à l’image de la femme Courrèges, impertinente et fière. C’est un chypre floral. Le floral pour ses notes de Jasmin et de rose bulgare en son cœur. Le chypre arrive au niveau des notes de fonds avec le Bois de Cèdre, le Patchouli, le Santal, le Vétiver, le Cuir et, bien évidemment, la Mousse.

La maison Courrèges, proposera d’autres parfums dans les décennies suivantes :

  • Eau de Courrèges : une eau de toilette mixte alliant les agrumes à la menthe et à l’absinthe
  • Blanc : une eau de parfum construite autour de l’iris réchauffé par du musc blanc, du bois blanc et de l’ambre blanc
  • Rose : une eau de parfum floral avec de la rose, de la violette et de la fleur de cerisier, ce cœur fleuri est prolongé par du lotus, de l’ambre et du musc
  • Courrèges in blue : c’est une eau construite autour de « l’or bleu de Provence » qu’est la lavande
  • La fille de l’air : c’était l’eau de parfum la plus récente de Courrèges, elle propsoe une fragrance aérienne autour de la fleur d’oranger.

Hyperbole

Ce nom devrait vous évoquer quelque chose… Ce n’est pas la première fois qu’il est associé à la maison Courrèges. Effectivement, c’était le nom de la collection de prêt à porter sportwear de la collection de 1971.

courreges-hyperbole-le-parfum-particulier

Hyperbole

 

En fait Hyperbole était le nom de code utilisé pendant l’élaboration du jus, il est resté tellement lié au parfum pour les créateurs, que lui trouver un autre nom aurait était artificiel.

Je vous avoue qu’avant de découvrir ce parfum, j’étais sceptique, surtout quand j’ai appris que la maison Courrèges avait travaillé avec un évaluateur de parfums. Je m’attendais à être en présence de quelque chose de très léché, de très facile et conforme à la tendance de moment, quelque chose qui allait plaire au plus grande monde, avec beaucoup de fleurs…

Je me suis complétement trompée !

courreges-hyperbole-parfum

Parfum Hyperbole

 

Le jus est travaillé autour de trois accords très surprenant, que l’on ne trouve pas dans les parfums de femme :

  1. Le tabac
  2. La crème de fève tonka
  3. Le poivre radieux

Le tabac et le poivre donnent une impression d’épices froide, d’épices vertes.

La crème de tonka fait le liant avec ces deux fragrances brutes. Elle devait avoir assez de caractère pour ne pas se laisser happer par le tabac et le poivre blanc.

Une des premières notes qui peut venir avec ce parfum c’est la vanille qui rentre dans la composition de la crème de fève tonka. On reconnaitra également, une fleur, un patchouli solitaire.

Parfum Hyperbole

Parfum Hyperbole

A l’origine du parfum Hyperbole était un parfum masculin, l’enjeu était de le féminiser sans en perdre la substantielle moelle. C’est le cas, ce parfum est féminin, il appartiendra à une femme affirmée, instinctive.

Au final, j’aime beaucoup ce parfum et plus encore le risque qu’a pris la Maison Courrèges avec ce jus vraiment particulier et unique.

+ d’infos

Hyperbole de Courrèges, eau de parfum 50ml et 100ml : 72€ et 92€

www.courreges.com

5 Commentaires

  • julie10
    10 octobre 2016 - 18 h 54 min | Lien

    merci pour cette decouverte !

  • 11 octobre 2016 - 8 h 41 min | Lien

    De rien ! J’avais l’impression que pas mal d’entre vous connaissez déjà les parfums Courrèges…

  • Chouca
    11 octobre 2016 - 10 h 45 min | Lien

    Encore des parfums qui me tentent .. Bisous

  • spookey
    11 octobre 2016 - 14 h 29 min | Lien

    Je pense qu’il serait un peu trop particulier pour moi. J’aime les odeurs plus traditionnelles. 🙂

  • 12 octobre 2016 - 9 h 28 min | Lien

    Ce n’est pas un parfum qui plaira à tout le monde !
    Mais qu’on l’aime ou non, il ne laisse pas indifférent !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Motorisé par: Wordpress