Soins Visage

Avène Tolérance extrême : La gamme

Dans la presse je vois de plus en plus d’articles « piqures de rappels » sur les méfaits de certains ingrédients dans les cosmétiques. Passons sur l’effet anxiogène et le fort de taux de pénétration dans l’audience de ce genre d’articles : nous nous posons quand même de plus en plus de question sur le contenu de nos cosmétiques, dont les ingrédients sont rédigés en chinois pour tous ceux qui n’ont pas de master en chimie.

Parmi les ingrédients décriés il y a les conservateurs, sans eux nos pots de crèmes se transformeraient en boite de pétris, un lieu douillet confortable et accueillant pour toutes sortes de bactéries qui en dépit de notre barrière de protection naturelle : la peau, risquerait de nous refiler pas mal de truc pas sympas du tout.

Même les produits naturels et bio ont besoin de conservateur (voire encore plus que les produits de synthèse) ! On maitrise beaucoup moins bien un produit créé par Dame nature que dans nos éprouvettes.

pelouse avène

Mettre le moins possible de conservateurs, éradiquer les parabènes, trouver un autre conservateur qui ne sera pas un perturbateur endocrinien, mais un allergène notoire, le MIT… Le champ est en friche pour l’industrie cosmétique. Et j’ai aussi l’impression que de plus en plus de personnes deviennent réactivent à certains ingrédients.

Tout cela c’est majoritairement à cause d’une seule et unique molécule. Et oui, il y en a une, grosse méchante : H2O, bah oui, l’eau. Si la vie a commencé à apparaitre dans l’eau c’est bien pour une raison. Donc, théoriquement, les produits qui ne contiennent pas d’eau, comme les huiles ou les poudres, n’ont pas besoin de conservateur.

Un autre facteur de prolifération des bactéries c’est le contact du produit avec l’extérieur, donc normalement on met moins de conservateur dans un tube que dans un pot de crème ouvert tous les jours en grand.

On voit donc que pour ne pas mettre de conservateur il y a deux moyens mécaniques : ne pas mettre d’eau et éviter que le produit rentre en contact avec l’air ambiant.

1 geste

Avène a décidé d’utiliser une de ces méthodes. Etant donné que l’ingrédient principale d’Avène c’est l’eau thermale, la première option n’était pas réalisable ! Ils ont donc développé des cosmétiques stériles : la gamme Tolérance Extrême. Je crois que c’était en 2010. Des cosmétiques parfaitement contrôlés en laboratoire, sans conservateurs donc stériles. A l’origine ces produits étaient vendus en monodose pour limiter donc que le produit ne s’altère au contact de l’air.

Maintenant ces cosmétiques sont commercialisés en tube. Mais un tube pas tout à fait comme les autres puisqu’il est équipé du système DEFI qui permet de protéger le produit de l’air et des bactéries environnantes…

olivier avène

Pour l’instant la gamme Avène Tolérance Extrême comporte 4 produits pour le visage :

  • La crème
  • L’émulsion
  • Le masque
  • Le lait démaquillant

La crème Avène Tolérance extrême, ce qu’elle contient

Cette crème contient 7 ingrédients, bon alors c’est ce qu’a compté Avène, parce que moi j’en trouve 8, mais bon on va dire que « AQUA », n’est pas pris en compte dans le calcul.

7 ingredients

J’ai répertorié les ingrédients de la crème tolérance extrême et j’ai fait une petite recherche sur internet (wikipédia, l’observatoire des cosmétiques, …) pour en savoir d’avantage sur eux :

  1. AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA) : eau thermal d’Avène
  2. CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE : c’est une base neutre, émollient, hydratant, pas de réglementation, il peut être naturel (issu de la coco) ou de synthèse.
  3. GLYCERIN : un hydratant, émollient avec une fonction occlusive (qui protège des agressions extérieures), pas de réglementation, pas d’allergie, peut être naturel (végétal) ou de synthèse.
  4. BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA) BUTTER (BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER) : Beurre de karité
  5. CARTHAMUS TINCTORIUS (SAFFLOWER) SEED OIL (CARTHAMUS TINCTORIUS SEED OIL) : Huile végétale de Carthame, émollient hydratant, pas de réglementation
  6. BEHENYL ALCOHOL : c’est un alcool gras naturel, émollient, stabilisateur, liant
  7. SODIUM ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER : Un liant, opacifiant, agent filmogène qui produit un film continu sur la peau, les cheveux ou les ongles.
  8. WATER (AQUA) : eau

Donc effectivement aucun de ces ingrédients n’est utilisé comme conservateur.

Test de la gamme Avène Tolérance extrême

Je n’ai pas la peau du visage spécialement réactive mais j’étais à la recherche d’une routine hydratante alors j’ai sauté sur l’occasion !

J’ai fait un petit test Avène pour évaluer la nature de ma peau et le résultat c’est un peu « peau chiante à tendance schizophrène » parce qu’elle est déshydratée mais elle a quand même beaucoup de sébum + phénotype 2 donc très sensible au soleil avec taches de rousseurs, grrrr.

La crème Tolérance extrême

crème avène tolerance extreme

Comme tous les produits de la gamme Tolérance extrême, bien malin qui pourrait décrire son odeur, car elle n’en n’a absolument pas. Elle est très onctueuse, elle convient plutôt aux peaux sèches. Je l’utilise en crème de nuit, effet cocooning.

L’émulsion Tolérance extrême

emulsion

La texture de l’émulsion est beaucoup plus fluide, donc il faut appuyer tout en douceur sur le tube. Au début j’ai été surprise mais finalement, je prends le coup de main. Je l’utilise plutôt en crème de jour, elle est rapidement absorbée par ma peau.

Le lait démaquillant Tolérance extrême

Je n’ai pas l’habitude d’utiliser de lait démaquillant ou d’eau micellaire pour me démaquiller, parce que ça utilise des cotons et que je préfère limiter leur consommation (c’est une de mes rares initiatives écologique), je me contente donc d’utiliser des nettoyants visages qui se rincent. Or j’ai entendu dire (Johanna les papotages de nanas) que en se nettoyant le visage on n’enlève pas toutes les traces de maquillages et qu’il fallait passer par la case démaquillage… Peut-être que si j’intégrais cette phase à ma routine de soin j’aurais un peu moins de petit boutons…

Aller, je m’y mets, mais toujours sans coton, il y a plusieurs alternatives comme les lingettes en microfibres, les éponges… Moi j’ai trouvé mon bonheur avec l’éponge qui est vendue avec le masque Herborist. Elle est super douce, assez grande pour tenir dans la paume, je suis fan.

Le masque Tolérance extrême

C’est un masque hydratant qui s’applique en couche épaisse sur la peau, se laisse poser 10 minutes le temps que la peau l’absorbe…

masque posé

Et la peau absorbe vraiment !

Après quelques minutes...

Après quelques minutes…

Je trouve qu’il est super rapide et simple à utiliser, par contre je rince un peu mon visage après car sinon il me laisse une sensation un peu collante.

Au final, je recommande les produits de cette gamme Tolérance extrême à un peu tout le monde, surtout pour des peaux sensibles qui ont besoin d’hydratation.

Et vous connaissiez-vous la gamme tolérance extrême d’Avène ?

+ d’infos

http://www.eau-thermale-avene.fr

 

8 Commentaires

  • ylamou
    20 avril 2016 - 21 h 01 min | Lien

    Salut,

    J’ai entendu parler de cette gamme et effectivement, elle m’a l’air pas mal car finalement on le sait toutes que moins il y a d’ingrédients plus c’est mieux pour la peau.

  • Chouca
    20 avril 2016 - 21 h 22 min | Lien

    A tester !

  • julie10
    21 avril 2016 - 10 h 26 min | Lien

    coucou , j’adore la marque avene je trouve qu’elle convient a beaucoup de type de peaux

  • 21 avril 2016 - 12 h 37 min | Lien

    Exact, en particulier cette gamme, elle convient à tous types de peaux !

  • spookey
    21 avril 2016 - 13 h 07 min | Lien

    J’en ai entendu parler, mais pas eu encore l’occasion de l’essayer. C’est une bonne idée d’avoir créé cette gamme.

  • 22 avril 2016 - 12 h 22 min | Lien

    Je trouve aussi !

  • anaisB
    27 avril 2016 - 14 h 32 min | Lien

    J’ai déjà testé le masque après une allergie à un sérum à base d’huiles essentielles, et ça m’avait beaucoup aidé à récupérer. J’ai aussi testé la crème pour le corps à un moment où ma peau était particulièrement déshydratée et me démangeait beaucoup. Mais j’avais été moins convaincue pour deux raisons : je trouvais assez difficile de faire sortir la crème du tube, surtout une fois arrivée à la moitié du flacon. Et bizarrement je trouvais qu’elle avait une odeur un peu désagréable (qui heureusement ne restait pas sur la peau). Par contre pour lutter contre la sécheresse, je reconnais tout à fait son efficacité.

  • 28 avril 2016 - 10 h 19 min | Lien

    C’est vrai qu’il faut appuyer avec fermeté sur le tube !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Motorisé par: Wordpress