Corps Zoom sur...

Comment j’ai arrêté les déodorants…

… sans embaumer mon entourage.

Mes aisselles, elles m’ont toujours fait suer ! Au début, tout va bien c’étaient des aisselles normales et puis vint la puberté. Et à ce moment-là l’ensemble de mon organisme s’est concerté à mon insu pour déclarer mes aisselles zone de non-droit !

Pour commencer tous les bulbes de pilosité se sont dit que ce serait leur espace de prolifération préféré. Au grand malheur de mes glandes sudoripares qui avaient bien convoité le territoire. Mais finalement les deux gangs rivaux ont trouvé un compromis, une sorte de pacte de non-agression pour occuper mes aisselles. Devenant ainsi donc zone dévastée par les poils et les mauvaises odeurs.

Je me serais bien passée de rendre publique le passage précédent mais je voulais le partager pour vous expliquer que j’étais depuis toujours enquiquinée par mes poils et mes mauvaises odeurs sous les bras depuis ma plus tendre adolescence.

Le problème c’est que remédier à l’un et à l’autre c’est compliqué surtout avec une peau à tendance atopique. J’agresse ma peau mécaniquement avec les épilations et chimiquement avec les déodorants (parce que bien évidement les déodorants bio ça ne marche pas sur moi).

J’ai décidé d’arrêter les agressions chimiques, parce que pour l’instant je n’ai pas dépassé le stéréotype sociétal des poils sous les bras.

_20160201_203132

Quand pendant 15 ans, on se met des déodorants, que l’on est obligé d’aller vers les déodorants les plus chimiques parce que l’on a l’impression que la peau s’habitue à chaque fois, c’est dur d’arrêter. Mais je l’ai fait radicalement pendant un mois, au mois de juillet dernier, j’étais partie en voilier au milieu du pacifique et le taux d’humidité était tel que les déodorants n’avaient pas d’efficacité alors pendant 1 mois : zéro déo.

En rentrant en France je me suis aperçue que finalement j’avais l’impression d’avoir une moins forte odeur de transpiration… Alors j’ai continué sur ma lancée et j’ai investi dans la pierre d’alun.

Je trouvais la pierre d’alun assez efficace.

DSC_0006

Au mois d’octobre j’ai découvert le Fairy dust de Lush, une poudre à base de farine de maïs, rose claire qui sent comme du bonbon. Au départ, je me suis bien demandée ce que j’allais pouvoir faire de cette poudre, un peu pailletée… Mon voyage en Thaïlande approchait et je me suis dit qu’elle serait parfaite pour absorber l’humidité en complément de ma pierre d’alun.

Et effectivement j’étais assez contente de cette combinaison. Le fairy dust est bien efficace, en plus il sent bon. Il assèche un peu la peau, mais bon c’est le but recherché…

Puis j’ai commencé à me poser des questions sur la pierre d’alun, alors oui c’est naturel et tout et tout mais… Ca me piquait franchement quand j’appliquais la pierre d’alun juste après l’épilation. Je me suis renseignée un peu plus sur la pierre d’alun, j’ai appris qu’il s’agissait d’un sulfate double d’aluminium et de potassium… Donc même si c’est naturel, il y a quand même les fameux sels d’aluminium. En sachant cela, j’ai un peu somatisé je pense car j’ai commencé à avoir comme une sensation d’inflammation sous les aisselles après un duo épilation-sel d’aluminium.

Alors j’ai arrêté la pierre d’alun début janvier.

P1180084

Depuis, je carbure à la poudre Fairy dust et au parfum. En ce moment c’est l’Eau De Parfum Pivoine Flora de l’Occitane en Provence. Et pour l’instant je ne m’en porte pas trop mal ! Et mon entourage aussi !

P1180297

Tout ça pour vous dire, que oui c’est possible de continuer à « briller » en société tout en se passant de déodorant même si, comme moi, vous transpirez beaucoup, que votre transpiration est odorante et que vous êtes habituée aux « déodorants costauds ». J’appliquais du déodorant matin et soir ! Il y a une phase où il faut « déshabituer » le corps, moi ça a duré 1 mois. Maintenant la seule contrainte c’est de se laver les aisselles deux fois par jour.

Et vous avez-vous déjà pensé à arrêter de mettre du déodorant ou du moins à en limiter l’usage ?

+ d’info

Pierre d’alun vendue en pharmacie

www.lush.fr

Fairy dust : 9,95€

http://fr.loccitane.com/

Eau De Parfum Pivoine Flora : 49€ les 50ml

Rédactrice inspirée et passionnée
Elle aime : les cosmétiques bio et naturels, tester des trucs bizarres (tout en sachant ce qu’il se cache derrière)

Google+    

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails

10 Commentaires

  • Amandine Sauret
    1 avril 2016 - 21 h 09 min | Lien

    Et bien je suis confrontée au même problème que toi depuis l’adolescence. D’une utilisation quotidienne, je suis passée à une application très occasionnelle. Je me contente effectivement de me laver les aisselles.
    Entre les produits qui s’avèrent inefficaces et la grande majorité qui contiennent de l’aluminium, nocif, je pense qu’il est plus sage de faire ainsi !
    A savoir aussi : l’utilisation d’un déo à base de sels d’aluminium est à proscrire juste après le rasage.

  • 1 avril 2016 - 21 h 10 min | Lien

    J’aurais vraiment du mal à arrêter car ma transpi sent fort. J’utilise le soap walla

  • Cristellina
    1 avril 2016 - 21 h 16 min | Lien

    J’avoue ne pas mettre de déo le week-end et durant les vacances mais je ne suis pas quelqu’un qui transpire beaucoup. Les rares fois où j’ai oublié d’en mettre en semaine l’orque je travaillais, j’ai toujours eu peur de sentir un peu. Je ne sais pas si c’était le cas mais la crainte était là. En tout cas, je ne connaissais pas ce produit lush et c’est une jolie découverte. À tester.

  • la fée arc en ciel
    1 avril 2016 - 21 h 34 min | Lien

    coucou, je transpire que rarement alors je n’utilise pas de déodorant l’hiver ou rarement et l’été un bio lors de forte chaleur

  • julie10
    2 avril 2016 - 10 h 22 min | Lien

    bonjour j’essye de limiter les deodorants et son usage mais ce n’est pas facile quand on transpire beaucoup

  • spookey
    2 avril 2016 - 15 h 13 min | Lien

    Impossible, je ne pourrais pas ! C’est peut-être psychologique, mais j’ai besoin d’en mettre minimum tous les matins ! ^^

  • 3 avril 2016 - 19 h 34 min | Lien

    Ah je vois que vous aussi les déodorants ne laisse pas indifférentes vos aisselles !

  • Chouca
    4 avril 2016 - 11 h 03 min | Lien

    J’avoue que non mais du coup …. Hum

  • 9 avril 2016 - 19 h 05 min | Lien

    Belle initiative que d’arrêter le déo chimique !
    J’ai pris moi aussi cette décision il y a un petit mois et je suis passée à la pierre d’alun.
    Et avouons. Le prix est le même mais la durée beaucoup, beaucoup plus longue !

  • Rachelle
    4 septembre 2017 - 21 h 28 min | Lien

    Petit rappel et autre astuce pour diminuer la transpiration sans utiliser de déo :
    On appelle les organes eliminateurs, les émonctoires dans le jargon médical. Ils sont aux nombres de 5 :
    la peau rejette la sueur, le sébum et l’acné
    les poumons rejettent les dechets gazeux (dioxyde de carbone)
    le foie rejette les amas de gras
    les intestins et colons rejettent les matieres fecales
    et les reins rejettent les urines.
    Le principal émonctoire est le foie et est en etroite relation avec la peau.
    Nettoyer son foie grace à la cure de moritz ameliore nettement l’état de la peau et donc moins de transpiration, plus de peau qui brille et plus d’acné.
    Il faut seulement 4 ingredients pour le cure de moritz ; jus de pomme, pamplemousse, huile d’olive et sel d’epsom en magasin bio.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Why ask?

     

    Motorisé par: Wordpress