Les dimanches de Pure-Beauté

[Les dimanche de Pure Beauté] #43 : Darquer, une histoire de dentelle

La dentelle c’est un truc de mec ! Du moins jusqu’au 17ème siècle. Au fur et à mesure elle est devenue l’apanage des femmes.

Peut-être pour la délicatesse et la subtilité de la pièce… Ou alors parce que la dentelle est un tissu profondément « libre » sans chaîne ni trame, valeurs revendiquées par les femmes avec de plus en plus de ferveur au fil des siècles.

Si l’on stigmatise quelques accoutrements typiquement féminins, comme les talons-aiguilles, le corset, ce sont quand même des éléments que l’on porte avec contrainte, qui entravent nos mouvements. Alors que la dentelle, elle, ne nous contraint en rien, ou peut-être à un soupçon de délicatesse pour ne pas l’abimer… Finalement la délicatesse correspondrait bien aux femmes sans renier pour autant leur part de féminisme.

PHOTO DE GROUPE AVEC LOGO DEF noir 2408(1)

Crédit photo Darquer

 

J’ai eu quelques misères à découvrir les origines exactes de la dentelle. Peut-être que le fossile de la dentelle serait la broderie, à laquelle on aurait petit à petit retiré son tissus support… Une autre technique qui s’en rapprocherait serait la passementerie regroupant l’ensemble des éléments décoratifs à fil qui permettent d’agrémenter un projet de couture dans l’habillement et l’ameublement : cordons, dentelle, galon, frange, liseré, ruban, passepoil.

Crédit photo Darquer

Crédit photo Darquer

Au 13 ème siècle une broderie venue d’orient interpelle l’Europe, la broderie épargne consistant à « épargner » une trame lors de l’ouvrage. En gros on commence à créer des trous dans le tissu

C’est au 16ème siècle dans la région de Venise que le travail de la passementerie se développe tant et si bien que l’on lui attribue les premiers ouvrages de dentelle.

Mais à l’époque on n’appelait pas encore cela dentelle. Le mot dentelle apparait pour la première fois sur le registre de la dot de la sœur de François 1er. Dentelle signifiant « Petites dents« . On note que c’est quand même une histoire de femme à la base…

En France, les premières manufactures datent du 17ème siècle à l’initiative de Colbert. Mais c’est vraiment Napoléon qui a développé cette mode.

Concernant la fameuse dentelle de Calais, on retrouve ses origines au 18ème siècle en Angleterre. La région de Nottingham, maintenant elle ne sera pas uniquement connue pour son habitant Robin de bois, devient un grand centre de production de tulle mécanique grâce notamment à la technologie du métier à tisser le tulle.

Crédit photo Darquer

Crédit photo Darquer

Ce n’est qu’un siècle plus tard que les métiers mécaniques apparaissent dans la ville de Calais.

La maison Darquer est née à Calais en 1840. Et aujourd’hui encore toute leur dentelle continue d’y être fabriquée.

J’étais très contente de découvrir les derniers ouvrages de cette maison. J’ai pu observer une dentellière à l’ouvrage, avec une telle dextérité qu’elle donne l’impression d’une aisance et facilité.

J’ai également découvert quelques livres d’archive des productions de la maison Darquer, contenant des échantillons d’étoffes épinglés sur les pages. Je n’ai pas pu m’empêcher de regretter que toutes ces archives ne soient pas datées…

 

Mais, bon sortons un peu le nez de ces archives et regardons la nouvelle collection. Les inspirations son vraiment variées et les idées surgissent de chaque moment de la vie quotidienne, comme l’observation de traces laissées par la mousse de la bière sur le verre un soir d’été, une écume rappelant l’emprunte laissée par les vagues sur le sable.

Cette année la maison Darquer s’est rapprochée des travaux de l’artiste contemporaine Rose-Lyn Fisher. Surtout pour sa série photographique « Topographie des larmes ». Il s’agit de photographies prises à partir d’une larme grossie au microscope un millier de fois. On y observe des petits cristaux de sels figés prenant des airs de flocons de neige.

Larme

dentelle-tears-and-lace

Crédit photo Darquer

 

Une des photographies a particulièrement influencé la Maison Darquer pour sa dentelle de Chantilly « Tears and Lace ». Surtout utilisée pour le voile de mariée support idéal pour que ces larmes de joies matérialisent le bonheur à venir.

dentelle

Crédit photo Darquer

 

Et vous portez-vous de la dentelle ? A quelle occasion ?

P1180267

+ d’infos

http://www.darquer.com/

Rédactrice inspirée et passionnée
Elle aime : les cosmétiques bio et naturels, tester des trucs bizarres (tout en sachant ce qu’il se cache derrière)

Google+    

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails

3 Commentaires

  • gordi
    5 avril 2016 - 11 h 23 min | Lien

    j’adore la dentelle
    ja’ime en sous vetement et et parfois top
    bonne journee

  • 5 avril 2016 - 16 h 56 min | Lien

    Les sous-vêtements et le linge de nuit, c’est là où l’on trouvera le plus de dentelle sur moi…

  • 5 avril 2016 - 16 h 57 min | Lien

    Mais je crois que cet été la mode est au caraco avec un peu dentelle…

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Why ask?

     

    Motorisé par: Wordpress