A savoir avant d'acheter Actu Beauté Bio Beauté Zoom sur...

Prête à passer à la Slow Cosmétique ?

Vous le savez, je m’intéresse de plus en plus en plus aux cosmétiques bio et naturels. C’est donc avec une grande avidité que je me suis jetée sur ce livre de Julien Kaibeck et Mélanie Dupuis sorti en avril  : « Slow Cosmétique : le guide visuel »
Julien Kaibeck, auteur du blog L’essentiel de Julien et chroniqueur pour plusieurs émissions, est le fondateur du mouvement Slow cosmétique en France. L’association a pour but de « promouvoir un mode de consommation naturel, sain et raisonnable de la cosmétique ».
Mélanie Dupuis est l’auteur du blog vert-citron.fr. Paysagiste et herbaliste, elle est aussi coordinatrice du mouvement Slow Cosmétique pour la France.

guide slow cosmetique

En parallèle de ce guide, est née la marketplace du mouvement Slow Cosmétique. On y retrouve les 41 marques lauréates de la mention Slow Cosmétique. On y trouve aussi bien des soins corps que visage que make-up ainsi que ingrédients pour la cosmétique home-made. Parmi les marques représentées : Theophile Berthon, Omum, Karethic, Lamazuna, Douceur Cerise, Oolution, Indemne…

Slow Cosmétique : le guide visuel

L’ouvrage est en quelque sorte la bible de la Slow Cosmétique. Tout du moins, on y retrouve toutes les bases pour bien débuter sa conversion à la cosmétique naturelle et raisonnée.

sommaire du guide slow cosmetique
Il se divise en 4 parties :
– la 1ère partie est consacrée à la présentation du mouvement, à ses valeurs, à ses bases. On y apprend quelques notions afin de décrypter les étiquettes de nos cosmétiques.
– la 2ème partie explique, en pratique, comment adopter une routine « slow » dans ses différents soins corps, visage, cheveux. On y trouve par exemple les types d’ingrédients à utiliser selon notre peau ou encore des rituels de massage pour bien appliquer ses soins.
– la 3ème partie recense les ingrédients principaux de la Slow cosmétiques et leurs utilisations
– la 4ème partie est consacrée aux recettes : 26 recettes qui devraient couvrir tous vos besoins cosmétiques. Il y en a des faciles pour lesquelles on a juste besoin de mélanger des ingrédients et d’autres qui nécessitent un peu plus de matériel et de préparation.
– En annexe, sont listées les principales huiles essentielles et végétales utilisées en Slow Cosmétique.

slow cosmetique le guide visuel (5)

 Mon avis sur Slow Cosmétique : le guide visuel

J’ai parcouru l’ouvrage avec un grand intérêt. J’ai particulièrement apprécié, dans la première partie, les quelques pages consacrées au décryptage des étiquettes. Sans pour autant être partisane du tout bio, j’essaie de faire attention à la composition de certains produits. Pour autant, ce n’est pas parce qu’un gel douche contient du Sodium laureth sulfate que je vais m’interdire de l’utiliser. Alors c’est sûr, je préfère qu’il en soit dépourvu mais il y a des marques de parapharmacie que j’aime beaucoup qui en contienne. Et tant que ses effets irritants ne se vérifient pas sur ma peau, je garde. En revanche, je les ai banni des mes shampoings, pour cette même raison, parce que mon cuir chevelu est plus sensible que ma peau.
Le SLS est connu mais il y plein d’autres ingrédients qui ne sont pas forcément top (alcools gras synthétiques, huiles minérales, huiles estérifiées, silicones…) et dont on ne sait pas grand chose. C’est vraiment intéressant d’apprendre à les repérer dans une liste INCI. Au moins, comme ça, quand on achète un produit, on le fait en connaissance de cause. A la fin de l’ouvrage on trouve même un petit mémo à découper avec les ingrédients à éviter.

slow cosmetique le guide visuel (6)

J’aime beaucoup également l’idée de l’achat cosmétique « raisonné » qui consiste à dire : ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de label bio que c’est un mauvais produit (il faut toujours penser à regarder la liste INCI) et ce n’est pas parce que c’est labellisé bio que c’est « slow ». La slow cosmétique rejette les marques qui utilisent les arguments du marketing traditionnel pour vendre toujours plus de produits.

slow cosmetique le guide visuel (7)

Après, ça me dérange toujours un peu quand un livre qui se veut « guide » renvoie régulièrement vers une boutique marchande présentée comme le « meilleur endroit pour acheter vos cosmétiques slow ». Alors, ok, les commissions générées permettent aussi à l’association de vivre. Mais, je dois être un peu vieux jeu et, pour moi, ça n’a pas sa place ici.

slow cosmetique le guide visuel (8)

Au final, je ne peux que conseiller ce guide de la Slow Cosmétique pour le parcourir, y picorer des infos et y revenir au besoin (pour les recettes, pour identifier les ingrédients de ses produits…). C’est très instructif et on réalise tout l’intérêt à raisonner sa consommation de cosmétiques. Là où je m’écarte un peu de ce guide, c’est lorsque ça devient trop contraignant à mon sens, où l’on s’éloigne de l’aspect plaisir. Typiquement pour tout ce qui est make-up. Ok, les poudres minérales et les vernis écologiques, c’est bien, mais ça limite les possibilités.
Donc, pour moi, c’est oui à la Slow Cosmétique mais raisonnée ^^

Et vous, vous vous situez comment par rapport à la Slow Cosmétique ?

+ d’infos

Slow cosmétique le guide visuel : pas à pas, vers une beauté plus naturelle / Julien Kaibeck & Mélanie Dupuis .- Leduc.S, 2015
19€
Acheter

Pour en voir un peu plus, vous pouvez aussi télécharger gratuitement la première partie de l’ouvrage sur le site de l’éditeur Leduc.S (ICI)

Sinon, pour vos achats labellisés « Slow Cosmétique » rendez-vous sur www.slow-cosmetique.com 

Et pour en savoir plus sur le mouvement Slow Cosmétique et avoir des pistes pour identifier les cosmétiques « slow », c’est à cette adresse www.slow-cosmetique.org

 

8 Commentaires

  • Danygi
    1 juin 2015 - 9 h 10 min | Lien

    Bonjour,
    Je n’avais jamais entendu parler de la Slow Cosmétique, c’est plutôt intéressant.
    Merci.

  • julie10
    1 juin 2015 - 11 h 03 min | Lien

    coucou, c’est un livre qui m’interesse beaucoup, j’adore faire mes cosmetiques malgres que j’en fais pas assez par manque de temps, je feuilleterai ce livre volontier !

  • 1 juin 2015 - 12 h 22 min | Lien

    En raison de mes allergies, c’est simple, comme je ne peux rien utiliser niveau soins, j’ai tout banni, pas le choix (j’ai même fais une réaction aux produits La Roche Posay et Avène c’est pour dire).
    Et je me démaquille les yeux à l’eau et/ou à l’huile d’olives, tant que je n’aurais pas trouvé la cause.
    Pour le futur j’ai jeté mon dévolu sur les produits Dermatherm en espérant que ma peau les accepte.
    Par contre, tout ça m’a provoqué une sacrée prise de conscience sur les produits qu’absorbait mon corps, donc j’ai décidé de finir mes stock et de passer à du plus clean (naturel, bio etc).
    Car j’arrive désormais à repérer une majorité des ingrédients dans les compositions et j’ai pris un peu peur en en voyant certaines !!! Personnellement, je vais ici : http://www.laveritesurlescosmetiques.com/incisuche.php?nr=
    J’ai déjà une eau ultra calcaire chez moi, pas besoin d’aggraver avec des vilaines choses … j’ai déjà assez de galères avec mon visage, j’ai ma dose 🙁

  • spookey
    1 juin 2015 - 15 h 36 min | Lien

    C’est pas mal, j’aurais tendance à piocher des idées par-ci par-là, mais certaines habitudes ont la vie dure ! ^^

  • Myriam
    10 juin 2015 - 13 h 37 min | Lien

    Après avoir acheté et lu le livre, j’ai décidé aussi de terminer mes produits et de passer à autre chose. Du coup, je suis allée sur le site slow-cosmetique.com et j’ai trouvé des supers produit, je suis déjà passée au savon à froid pour me laver le visage et le corps et puis à l’huile végétale de noyaux d’abricots pour démaquiller la peau, c’est hyper efficace. On me dit que j’ai une belle peau. Ca faisait longtemps que c’était pas arrivé !

  • 10 juin 2015 - 19 h 16 min | Lien

    merci pour cette decouverte , ce livre m’interresse
    je suis comme toi , je passe doucement a quelques produits bio en cosmetique, depuis que j’ai decouvert les huiles essentielles ( ça marche)
    mais pas sur tout, je me limite aussi un peu
    par contre savoir lire les etiquettes m’interresse aussi beaucoup
    encore merci
    bises

  • Pingback: La Cuisine de la minceur durable - Pure Beauté

  • Pingback: Le Poudré de Clemence & Vivien, le déo naturel qui sent super bon - Pure Beauté

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Motorisé par: Wordpress