Les dimanches de Pure-Beauté

[Les dimanches de Pure-beauté] #39 : David Bowie, Jean-Paul Gaultier : deux expos très glam-rock

Mes dernières visites d’expositions à Paris sont très orientées mode ces derniers temps. Il faut dire que l’offre explose. Donc, après la rétrospective Lanvin et Déboutonner la mode, j’ai découvert les expositions Jean-Paul Gaultier au Grand Palais et David Bowie à la Philarmonie. Contrairement aux deux premières, j’ai même pu y emmener mon homme, qui a apprécié sans doute largement autant que moi.

Jean-Paul Gaultier au Grand Palais

Voilà d’abord ce que l’on peut en lire sur le site :
« L’exposition présente des pièces inédites du créateur (haute couture et prêt-à-porter), créées entre 1970 et 2013. Elles sont accompagnées de croquis, archives, costumes de scène, extraits de films, de défilés, de concerts, de vidéoclips, de spectacles de danse et d’émissions télévisées. »

Cette courte description ne peut laisser présager le choc visuel de cette expo. Pour ma part, j’ai été complètement bluffée.
Jean-Paul Gaultier, avec Sonia Rykiel, fait partie de mes premiers amours modesques. Même si chez les deux, je me suis souvent contentée de pièces très basiques, j’aime leur façon de ne pas trop prendre au sérieux la mode, de proposer des pièces ludiques et décalées.
Alors c’est sûr, cette exposition, je voulais la voir… absolument. Mais je ne pensais en prendre autant plein la vue.
La scénographie de la première salle reste, somme toute, assez classique. On remarque néanmoins immédiatement cette volonté du créateur de casser les codes de la mode.
Les trois modèles ci-dessous ne me contrediront pas.

expoJPGDès la deuxième salle, on passe dans une autre dimension. Des visages projetés sur la tête des mannequins permet de leur donner vie. Certains semblent plus vrais que nature : des marins qui vous disent bonjour et vous font des clins d’oeil, un Jean-Paul Gaultier qui parle et parle et parle, des madones mystérieuses… C’en est complètement destabilisant.

expo jean-paul gaultier grand palais

Viens ensuite la salle de défilé où de nombreux modèles révèlent les tenues du Paris carte postale sous les commentaires d’une voix off. Dans la même salle, des punks et une profusion de tartan, d’épingle à nourrices, de résille. Le point de rencontre entre les deux ? le « punk-cancan », alliant classicisme et anti-conformisme.

expo Gaultier "punk-cancan"Je vais passer sur Jean-Paul Gaultier habillant de multiples stars : Madonna, Mylène Farmer, Beth Dito, Conchita Wurst… et passer directement au « Salon ». C’est là que l’on retrouve les fameux corsets du créateur.

jean-paul gaultier corsets

corsets jpg

Sublime !

Au même étage, on découvre également des créations d’inspiration fétichiste mais aussi ethniques, urbaines, futuristes ainsi que les fameuses robes de mariées.

Je ne vais pas jeter la pierre, dès que je le peux, je prends des photos dans les expos, souvent pour les partager ici. Mais on voit vraiment la différence maintenant que c’est officiellement autorisé. ça fait vraiment bizarre de voir tant de personnes derrières leurs écrans de smartphone à mitrailler tout ce qui passe. Je suis sûre que les 3/4 des visiteurs en prenaient.

Cela dit, rien ne saurait gâcher le plaisir de déambuler entre les salles de cette exposition. Je le redis c’est absolument fabuleux, surprenant. Bref, j’ai adoré !

David Bowie is… à la Philarmonie

Je n’ai jamais été déçue des expositions que j’ai vues à la Cité de la Musique (nouvellement Philarmonie de Paris). Elles sont généralement très bien faites et ludiques. Celle-ci n’a pas été réalisée par la Philarmonie mais par le Victoria & Albert Museum. Ce musée étant sans doute mon préféré à Londres et étant une grande admiratrice de David Bowie, cela faisait de bonnes de raison pour que je m’y rende.

L’exposition « David Bowie is…. » à la Philarmonie de Paris n’est pas à proprement parlé une expo mode ni même une expo musique. Mais il faut bien admettre que David Bowie a marqué les deux.

En voici une petite présentation
« L’exposition David Bowie is se penche sur le processus créatif de Bowie en tant qu’icône du monde de la culture moderne et pionnier de la musique pop, en suivant son style sans cesse changeant et en perpétuelle réinvention, sur une période couvrant cinq décennies. Elle témoigne du parcours hors normes et de l’influence sur la culture populaire d’un artiste unique et « inclassable ». »

exposition david bowie à la philarmonie de paris

Mes premiers pas dans l’expo furent assez désagréables. Trop de monde. En même temps, à quoi m’attendais-je en y allant un dimanche ? Non, mais quelle idée. ça stagne, ça piétine, ça se dévisse le cou pour tenter de voir quelque chose. Si bien que je suis passée assez rapidement dans les premières salles.
Néanmoins, assez rapidement, on se laisse happer dans l’univers fascinant de cet artiste aux multiples facettes.

A l’image de l’artiste, l’exposition propose une multitude de fragments de sa vie : partitions, pochettes de disque, vidéos, textes manuscrits, costumes de scène… C’est très bien fait. Très ludique, comme d’habitude. On déambule entre les salles avec un audioguide dont les pistes se déclenchent grâce à des capteurs. ça permet de profiter au mieux des contenus audios projetés sur les différents écrans. On découvre et redécouvre cet artiste de génie depuis les débuts de sa carrière. Et pour finir, bien installés sur des banquettes, on profite de retransmission de concerts sur écran géant. Tout simplement génial !

Et puisqu’on est quand même sur un blog beauté, je résiste pas à l’envie de relayer cette initiative en partenariat avec Make Up For Ever. Quelle bonne idée ! Aucune marque de make-up n’aurait mieux pu incarner l’esprit Bowie.
Tous les mercredi de 16h à 18h, la marque propose des ateliers avec les élèves de l’Academy Make Up For Ever. Alors si vous voulez recréer le maquillage de l’affiche, vous savez ou vous rendre.

 

+ d’infos

Exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais
Jusqu’au 3 août
Grand Palais, Galeries nationales, 75008 Paris
Métro : lignes 1, 9, 13 / Stations : Franklin-D.-Roosevelt, Champs-Elysées-Clemenceau
Ouverture : dimanche et lundi de 10h à 20h. Du mercredi au samedi de 10hà 22h
Tarif : plein 13 € / réduit 9 €
www.grandpalais.fr

Exposition « David Bowie is… » à la Philharmonie de Paris
Jusqu’au 31 mai 2015
221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris (M° Hoche – Ligne 5)
Tarif : plein 12€ / réduit 6€
philharmoniedeparis.fr

 

4 Commentaires

  • spookey
    26 avril 2015 - 14 h 16 min | Lien

    J’aurais vraiment voulu voir celle de JPG, j’adore son univers, sa personnalité et surtout son parfum féminin Le Classique, personne ne peut l’égaler, c’est certain. Merci pour ces superbes photos !

  • 27 avril 2015 - 10 h 30 min | Lien

    @spookey : Ah bah tu vois, en revanche, je n’ai jamais porté ses parfums

  • nadine M
    27 avril 2015 - 16 h 19 min | Lien

    Bonjour Elodie,

    Merci de me faire partager ces expos!
    Je ne vais pas à le capitale en ce moment !
    bonne semaine

  • julie10
    29 avril 2015 - 9 h 48 min | Lien

    coucou, c’est dommage que les expo ce font souvent qu’a paris et la province alors?? 🙁

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Motorisé par: Wordpress