Beauté world tour Corps

A la découverte de l’Andiroba avec la gamme Ekos de Natura Brasil

Je vous propose de vous faire voyager (juste à travers cet article, désolée) dans le nord-ouest du brésil, en Amazonie, pour partir à la rencontre de la communauté de Médio Jurua. Cette dernière travaille de façon durable, afin de transmettre les bonnes pratiques permettant l’équilibre entre la récolte des ingrédients et la conservation de la forêt amazonienne. La matière première qu’elle travaille c’est la noix de l’Andiroba.

Cet arbre est haut de 30 mètres, il est couvert de fleurs rouges qui exhalent un doux parfum. Surnommé « l’arbre de vie » il donne le meilleur de lui-même dans les régions inondées du sud-ouest de l’Amazonie. Son fruit est sous forme d’une grosse capsule qui s’ouvre à maturité et qui peut contenir de 7 à 9 noix ressemblant un peu à des petites châtaignes. L’extraction de l’huile d’Andiroba revêt un caractère rituel aux yeux des indigènes de l’île de Marajó, dans l’État du Pará.

On retrouve également l’arbre Andiroba en Inde, bien qu’il soit moins présent sur leur sol, il est largement repandu dans la tradition indienne. Dans la langue indienne, Andiroba est  la contraction de deux mots : « nhandi » qui signifie « huile » et « rob » qui signifie « amère« .

Effectivement son huile est très amère, donc même si elle sent très bon : Ne pas avaler !

Les responsables de l’amertume de l’huile d’andiroba sont les limonoïdes, or ces dernières ont des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques puissantes. Ces mêmes limonoïdes sont également des répulsifs anti-insectes, donc malgré son odeur douce et agréable de noix, l’huile d’Andiroba constitue une excellente protection contre les moustiques et les poux. Ainsi cette huile est utilisée par les populations indigènes d’Amazonie pour soigner les infections de la peau, les inflammations articulaires ainsi que pour éloigner les insectes.

Dernière particularité, des plus intéressante, les femmes indiennes, depuis toujours, l’appliquent le soir sur les graisses localisées (capitons)

Résumons-nous, l’huile d’andiroba a une action :

  • Antalgique, elle apaise les douleurs musculaires et articulaires.
  • Anti-inflammatoire et anti-œdémateuse, cette huile est très efficace contre les inflammations et les rhumatismes.
  • Réchauffe et décontracte les muscles.
  • Limite la formation de la cellulite.
  • Cicatrisante, elle favorise la réparation des tissus lésés.
  • Répulsif contre les tiques, poux et les moustiques.
  • Elle offre une légère protection contre le soleil.

Ainsi, elle peut être utilisée sur les peaux à problèmes (eczéma, psoriasis, mycoses…), comme huiles de massage calmantes, apaisantes, décontracturantes, en lotions répulsives anti-moustiques, en soins contre les affections cutanées, en soins amincissants et en soins solaires. Bon au final elle fait tout, sauf qu’on ne peut pas l’utiliser en cuisine à cause de son amertume.

Natura Ekos a eu accès au savoir traditionnel lié au patrimoine génétique riche de l’Andiroba auprès des communautés Roque, São Raimundo, Imperatriz et Nova União, qui se trouvent dans la réserve extractiviste du Médio Juruá.

L’huile d’andiroba sert aussi traditionnellement à produire des savons et des shampooings. La gamme Ekos Andiroba décline des soins capillaires pour réparer et renforcer les cheveux abîmés et une huile de massage pour détendre les muscles.

Les soins capilaires

Je n’ai pas eu l’occasion de tester les produits capillaire de la gamme ekos Andiroba. Mais ils sont particulièrement préconisés pour les cheveux abîmés et fragilisés. Ils lissent la fibre capillaire et apportent à vos cheveux brillance et nutrition.

Je n’ai vu que de très bon commentaires sur ces produits le seul point qui semble avoir dérangé une utilisatrice, c’était qu’il ne moussait pas assez. Mais je pense que c’est plutôt bon signe, car les agents moussants rajoutés par les industriels ne sont pas très bons.

L’huile de massage

J’ai eu l’occasion de tester l’huile de Massage à l’Andiroba de Natura Brasil.

Cotés ouverture : Soit on peut dévisser entièrement (en mode bourrine) soit dévisser juste un quart de tour le bouchon principal monte et laisse une petite ouverture au milieu.

Cotés aspect : C’est une huile jaune claire.

Cotés odeur : Là c’est vraiment original et sympa. Ça ne sent pas vraiment comme une noix, ça sent le propre, son odeur est douce, même si on a l’impression qu’elle est très concentrée. C’est une odeur qui plait aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Moi je trouve que ça sent comme le savon Dove mais en plus fort !

Cotés application : Normalement l’huile d’Andiroba n’est pas rapidement absorbée par la peau, mais cette huile de Natura Brasil est quand même relativement bien absorbée, pas immédiatement bien sûr, sinon il n’y aurait pas d’intérêt à utiliser comme huile de massage. Elle permet de bien faire glisser les mains sur la peau. Ce qui est vraiment agréable c’est que l’huile ne laisse pas de sensation grasse sur la peau.

Et vous, vous connaissiez l’Andiroba ?

+ d’infos

Huile de Massage Natura Brasil gamme Ekos Andiroba

Soins Capillaires Natura Brasil gamme Ekos Andiroba

4 Commentaires

  • julie10
    19 avril 2014 - 8 h 38 min | Lien

    coucou, non je ne connais pas c’est assez agreable quand une huile n’est pas grasse !

  • spookey
    19 avril 2014 - 15 h 09 min | Lien

    Je ne connais pas mais ça peut être pas mal pour mes cheveux qui sont parfois un peu abîmés ! ^^

  • 20 avril 2014 - 18 h 36 min | Lien

    Et oui je confirme, l’huile n’est vraiment pas grasse.
    Pour les cheveux, c’est à tester aussi…

  • Virginie Rousse
    23 avril 2014 - 7 h 47 min | Lien

    Bonjour

    Les produit on l’air sympa , et le voyage a la lecture agréable

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Motorisé par: Wordpress