Zoom sur...

Etat Libre d’Orange #1 : quand le libertinage olfactif s’invite en parfumerie

ELO1 300x199 Etat Libre dOrange #1 : quand le libertinage olfactif sinvite en parfumerie

Etat libre d'Orange: une révolution parfumée

S’il y a une chose dans la vie pour laquelle je suis particulièrement difficile, ce sont bien les parfums

Et pour cause: j’ai beaucoup de mal à en trouver qui conviennent à ma peau… en fait, c’est elle qui est difficile, pas moi! Les 3/4 du temps, ils tournent, purement et simplement, et je me retrouve à sentir la vieille cocotte. Dans le meilleur des cas j’ai l’impression qu’ils perdent une bonne partie des subtilités de leur odeur en route, et souvent, même les plus capiteux semblent d’évaporer de ma peau au bout d’une heure (même Opium d’YSL, que j’adore, parfum de femme par excellence, sur ma peau sent vaguement la fleurette après une demie-heure…).

Bref, pendant longtemps je suis donc restée complètement fidèle à mon premier parfum, Deci-Delà de Nina Ricci (vous vous en souvenez peut-être, c’était une jolie bouteille rose et dorée, au design original et poétique, un parfum un peu poudré), mais il y quelques années, il a été retiré du marché et je me suis retrouvée orpheline d’odeur, snif! Et ensuite ont commencé de longs mois d’errance olfactive, à tenter de retrouver le parfum parfait, vous savez, celui sans lequel vous ne vous sentez pas complète pour sortir, celui qui reflète votre personnalité, et celui qui vous identifiera comme la fille unique, au sillage mystérieux que les garçons auront envie de suivre et dont ils se rappelleront toute leur vie (bah oui, pourquoi pas?? ^^) …  Alors bon, j’en ai testé plein distribués dans les parfumeries lambdas, mais il m’a paru alors impossible de trouver là-bas un parfum original (j’avais l’impression qu’ils se ressemblaient tous, Guerlain mis à part, mais il est vrai que Guerlain est vraiment un parfumeur à la base!), et qui ne tournait pas sur ma peau, et qui tenait correctement sur ma peau, et qui me ressemblait… Bref, un vrai parcours du combattant (j’exagère, moi?? A peine… ^^)…

Et puis un jour je suis tombé dans un de ces magasins sur un parfum au titre évocateur (Noël au balcon) dans une petite bouteille toute simple, avec une cocarde pour étiquette… La simplicité du design, et le titre m’ont interpellée, alors je l’ai acheté et ça a été un vrai coup de foudre, d’abord pour ce parfum, et surtout pour cette « marque », Etat Libre d’Orange

L’Etat Libre d’Orange a été déclaré en 2006 par Etienne de Swardt, son créateur (la définissant lui-même comme « Parfumerie Année Zéro; d’ailleurs, le crédo de la marque est « le parfum est mort, vive le parfum »… inscrivant définitivement la conception et l’utilisation du parfum comme acte révolutionnaire). Pour la petite histoire, ce qu’on appelle L’Etat Libre d’Orange est à la base une province d’Afrique du Sud. Quel rapport avec le parfum me direz-vous? C’est simplement la région dont Etienne de Swardt est originaire et qu’il décrit lui même comme « une terre de contrastes et de différences, riche en paysages, en odeurs, véritable mosaïque de peuples », des caractéristiques qu’on peut retrouver dans ses parfums en fait…

ELO2 300x214 Etat Libre dOrange #1 : quand le libertinage olfactif sinvite en parfumerie
La boutique-galerie d’Etat Libre d’Orange au 69 rue des Archives Paris 3e

Plus qu’une marque à proprement parlé, Etat Libre d’Orange est avant tout une « auberge espagnole des nez », une galerie où sont invités à créer les parfumeurs, hors des contraintes et des codes traditionnels de la parfumerie « industrielle », se rapprochant ainsi de ce qu’on appelle les « parfums de niche » (ceux-ci mettant avant tout en valeur la créativité et la très grande qualité de leurs produits). L’Etat Libre d’Orange se veut donc avant tout comme un espace de création, de liberté et de « libertinage olfactif ».

Cette volonté de se démarquer, de se tourner davantage vers la créativité, tout ça avec une certaine pointe de provocation, Etienne de Swardt l’avait déjà expérimenté en 2000 en créant la première ligne de parfum pour chiens Oh My Dog!  Avec la création d’Etat Libre d’Orange, il rédige un manifeste et adopte la cocarde révolutionnaire comme logo.

ELO3 300x223 Etat Libre dOrange #1 : quand le libertinage olfactif sinvite en parfumerie
Les parfums d’Etat Libre d’Orange

Une des spécificité de la marque, et une des choses qui m’a le plus touchée dans sa découverte, c’est l’histoire écrite pour chaque parfum. En effet ici chaque parfum est créé en fonction de thèmes proposés aux créateurs, voire d’histoires, de poèmes, évoquant souvent des choses très fortes comme l’amour, la sensualité, parfois le sexe (attention, ce n’est pas pour autant pornographique!!! C’est toujours subtil!) ayant un rapport particulier aux odeurs en général, et au parfum en particulier. Les créateurs jouent donc complètement sur notre imaginaire olfactif, mêlant images et fragances

J’espère avoir éveillé votre curiosité concernant cette jolie et atypique marque et vous donne rendez-vous très prochainement pour vous parler plus en détail des parfums et de leur univers…

Et vous? Connaissiez-vous Etat Libre d’Orange? Peut-être connaissiez-vous d’autres parfums de niche? Lesquels?

Plus d’infos

Pour lire le manifeste de la marque (c’est ludique et super intéressant!): http://www.etatlibredorange.com/declaration-dindependance

etatlibredorange.com

 Etat Libre dOrange #1 : quand le libertinage olfactif sinvite en parfumerie

Créatrice et administratrice du blog.
Elle aime : les histoires de marque, les jolis packaging, et le bio qui ne ressemble pas a du bio

twitter 2 Etat Libre dOrange #1 : quand le libertinage olfactif sinvite en parfumerie facebook Etat Libre dOrange #1 : quand le libertinage olfactif sinvite en parfumerie instagram Etat Libre dOrange #1 : quand le libertinage olfactif sinvite en parfumerie 

loading Etat Libre dOrange #1 : quand le libertinage olfactif sinvite en parfumerie hellocoton Etat Libre dOrange #1 : quand le libertinage olfactif sinvite en parfumerie
pixel Etat Libre dOrange #1 : quand le libertinage olfactif sinvite en parfumerie

7 Commentaires

  • julie10
    30 janvier 2013 - 21 h 03 min | Lien

    coucou je ne connais pas etat libre d’orange meme pas de nomc’est bon de savoir , je ne sais pas d’exemple, bonne soiree!

  • spookey
    31 janvier 2013 - 18 h 12 min | Lien

    Je connais de nom, de réputation, mais je n’ai jamais eu l’occasion d’en essayer un, mais ça me tente !

  • Helene
    31 janvier 2013 - 22 h 00 min | Lien

    Ce sont vraiment des parfums surprenants et originaux, j’en parlerai plus spécifiquement dans une prochain article… :-)

  • 1 février 2013 - 20 h 32 min | Lien

    bonsoir, merci pour cette decouverte et franchement oui tu as eveillé ma curiosité, j enote cette adresse pour mon prochain sejour parisien!

  • Helene
    2 février 2013 - 10 h 33 min | Lien

    @Gordi: si tu passes sur Paris et que tu as envie d’un conseil personnalisé, je crois me souvenir que la boutique est ouverte sur rendez-vous tous les lundi. Il faut juste appeler avant, et tu seras très bien reçue par un membre de l’équipe qui se fera un plaisir de te présenter la marque et chaque parfum…

  • 3 février 2013 - 16 h 48 min | Lien

    merci pour l’info

  • Pingback: Avec The Different Company, sentez la différence ! « Parfum « Beauté Test « Pure Beauté

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Why ask?

     

    Translate »
    WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera
    Motorisé par: Wordpress