A savoir avant d'acheter

Que penser des produits de marque à prix cassés ?

cosmeticsIl arrive de voir sur certains marchés et épiceries des produits de marque à prix très réduit. Dans ces cas là, la méfiance s’impose. En effet, même des magasins ayant pignon sur rue peuvent vendre des cosmétiques non authentiques qu’ils ont importés d’Asie (Chine essentiellement), d’Afrique (Guinée, Nigeria).

La Direction des Douanes repère régulièrement des produits cosmétiques (tubes de mascara, des crèmes, des parfums ou encore des fonds de teint de contrefaçon) contrefaisant des produits de marques.

Le site internet de la douane présente plusieurs cas comme, justement, celui d’une épicerie parisienne revendant des produits contrefaits achetés sur un marché de la région parisienne.

En 2007, la douane française a saisi 4,6 millions de produits de contrefaçon dont près de 110.000 articles de parfumerie et de cosmétique.

En 2005, ce sont 118 441 flacons de parfum de contrefaçon qui ont été saisis.

Il faut absolument se méfier de ces produits douteux car souvent, ils contiennent des produits ne bénéficiant pas d’autorisations de mise sur le marché ou contenant des substances interdites en France.

Quelques indices donnés par le site des Douanes pour repérer des produits de contrefaçon :

1ème indice : le lieu de vente

Evitez, pour vos achats, les lieux de vente n’ayant pas pignon sur rue et privilégiez, à l’étranger notamment, les commerces officiels.


2ème indice : la qualité du produit

Ayez un œil attentif sur la symétrie des lignes, les coutures, la robustesse du tissu ou des matériaux employés, les mauvaises combinaisons de couleurs, les finitions, etc.

3ème indice : le prix

Méfiez-vous d’un prix anormalement bas, car seules les « filières parallèles » sont en mesure de proposer des articles à ces conditions tarifaires.
Demandez toujours une facture, et assurez-vous que le vendeur accepte toutes les modalités de paiement, et pas seulement les espèces.

4ème indice : l’étiquetage

Examiner avec soin l’étiquette : une mauvaise qualité d’impression ou une erreur d’orthographe révèlent généralement une contrefaçon.
Assurez-vous de l’apposition des logos attestant du respect des normes européennes (type CE) et/ou nationales (type NF).

5ème indice : l’emballage

Vérifiez que l’emballage est de qualité et qu’il correspond à la valeur du produit. Il y a de grandes chances qu’un produit dit « de luxe », emballé dans un sac plastique ou dans un carton, soit une contrefaçon.
Les certificats d’authenticité, les conditions de garantie et le service après-vente proposés constituent, par ailleurs, des indicateurs importants

A voir : dépliant de prévention de la Douane

Sur Internet, soyez particulièrement vigilants !

Méfiez-vous, notamment, des sites d’enchères en ligne, qui peuvent proposer des articles de contrefaçon.

Dans la mesure du possible, tâchez de vous assurer de la localisation géographique du vendeur (le montant de la livraison, ainsi que les frais de port, sont des bons indicateurs), et que ce même vendeur détient peu d’exemplaires du produit proposé (l’absence de stock constitue un indice probant).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Motorisé par: Wordpress